Actualités à Miami et en FlorideNews FlorideNews Politique

Floride : démission de Laure Pallez (gauche) de son poste de conseillère des Français de l’Etranger

Finalement Laure Pallez a démissionné. Candidate de gauche (socialiste et écologiste) dès le début de l’année 2020 au poste de Conseillère des Français de l’étranger, elle avait alors assuré qu’elle viendrait résider en Floride si elle était élue… Trois après cette déclaration, et deux ans après avoir été élue, Mme Pallez a démissionné le 1er décembre 2023, sans jamais avoir résidé en Floride durant le temps de son mandat ! Elle habitait d’abord à Washington, puis elle a déménagé à Paris, info qu’elle s’est refusée à nous confirmer début septembre 2023. Apparemment ce n’était pas pour des raisons privées qu’elle ne voulait pas évoquer ce déménagement, puisqu’elle écrit finalement sur son site internet le 1er décembre 2023 qu’elle habite désormais à Paris.

Durant toutes ces années, les trois autres conseillers consulaires (d’autres tendances politiques) avaient été assez aimables avec elle, attendant qu’elle déménage à Miami. Mais vu que ce déménagement vers Paris commençait à se savoir, les trois avaient réagi le 20 septembre dernier pour souligner leur incompréhension. En effet, comme l’ont rappelé ces trois autres élus des Français de Floride, le rôle de conseiller consulaire est défini comme une sorte de « conseiller municipal » ; un poste difficile à exercer quand on réside à 1992km de Miami (Washington) ou 7352km (Paris).

Laure Pallez avait réussi à se présenter à l’élection consulaire en produisant des preuves de domiciliation à Orlando ! En tout cas après cette élection de 2021, l’activité des conseillers consulaires de Floride était bien moindre que durant le précédent mandat.
Elle est loin d’être dénuée de qualités politiques mais, avoir une élue qui ne vient pas résider là où elle est élue, ça semblait de moins en moins facile à assumer pour la communauté.

En conséquence de cette démission, c’est Frédéric Bernerd (qui était numéro 2 sur la liste de Laure Pallez) qui va la remplacer à ce poste. Frédéric Bernerd est connu en tant que résident de Miami !

Laure Pallez semble avoir eu bien des difficultés à démissionner (chose qu’elle excluait toujours de faire fin septembre). Sur son site internet elle parle de son mandat au passé mais elle ne mentionne pas cette démission (qui nous est confirmée par plusieurs sources, dont M. Bernerd). Conseillère des Français de Floride sans habiter en Floride, elle était aussi supposément de gauche, mais elle fut candidate en deuxième position sur la liste d’Olivier Piton (droite) aux élections à l’AFE (et contre une liste de gauche qui a alors perdu le siège de la socialiste Annie Michel).
Toujours sans habiter en Floride, Mme Pallez publiera en janvier un livre sur… le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, publié chez VA Editions.

Moralité de l’histoire, les personnes qu’on n’arrive pas à mettre dans une case ont souvent de grandes qualités. Mais en politique il est tout de même important de savoir où on habite… surtout quand il y a des électeurs à représenter !


PS : cet article a été modifié car nous nous étions trompé sur l’identité de l’éditeur du livre de Mme Pallez, alors elle nous a envoyé un démenti sur ce point que nous avons publié ici.

PS 2 : dans un communiqué envoyé aux Français de l’étranger Mme Pallez assure qu’il y a des « inepties » dans cet article et donc que le problème n’était pas elle mais le journal. On se demande alors pourquoi elle a démissionné s’il n’y avait pas de problème ! Rappelons que c’est dans Le Courrier qu’a été révélé le fait qu’elle ne soit jamais venue habiter en Floride, d’où ces amabilités de sa part en retour et une tentative de détourner l’attention du lecteur du problème principal. Chacun jugera qui d’elle ou de nous fait son travail !
Quand nous avions par le passé souligné des bizarretés chez les candidats d’autres partis (ici ou ici), à chaque fois le problème bien entendu c’était nous, le journal, et pas eux. Vu les scores réalisés par les intéressés, apparemment les électeurs pensaient comme nous !

PUBLICITE :

Evans Roofing : toitures, couverture, en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page