Actualités à Miami et en FlorideNews Science Environnement

Floride : Un large financement voté pour le « corridor de la vie sauvage »

La Législature de Floride a voté en août à l’unanimité le financement du « Florida Wildlife Corridor » : un corridor de protection de la vie sauvage. Si certaines positions du gouverneur DeSantis (notamment sur les masques) auront divisé l’opinion, son action sur l’environnement est régulièrement saluée. Il a ainsi souligné l’événement : « Je remercie la Législature pour son soutien à cette loi symbolique qui va conserver nos écosystèmes naturels et permettre de travailler nos paysages pour protéger notre unique et diverse vie sauvage, alors même que nous préserverons les espace verts pour les générations à venir.« 

Carte du Florida Wildlife Corridor
Carte du Florida Wildlife Corridor

400 millions de dollars vont être investis dès cette année : un quart ira pour le programme de conservation, et les trois quarts afin d’acheter de nouveaux terrains.

Face à l’augmentation de population de la Floride (22 millions, soit +15% en 10 ans) et le grignotage constant des ensembles naturels, il fallait agir et stopper la fragmentation. Le but de ce corridor, c’est de conforter les zones naturelles existantes (8 millions d’acres (3,2 millions d’hectares)) et de les lier les unes avec les autres, afin de renforcer un corridor naturel qui va des Everglades (au sud) jusqu’au nord de la Floride. Le but est de faciliter la reproduction, l’expansion et/ou la migration des espèces naturelles, et notamment celles en danger de disparition. Urbanisme, tourisme et agriculture vont ainsi devoir cohabiter plus largement avec la vie sauvage.

Par ailleurs, un grand volume d’eau douce passe par ce corridor, et il est important de pouvoir y limiter les déversements de nitrates depuis les fermes, car, depuis des années, quand les eaux gagnent les estuaires, ça se transforme durant l’été en floraison d’algues destructrices, comme les marées rouges qui déciment les poissons dans le Golfe du Mexique.

Panthère dans le sud de la Floride
Panthère dans le sud de la Floride (crédit photo : Florida Panther National Wildlife Refuge)

Par delà la richesse de la faune floridienne, son symbole le plus célèbre est la panthère de Floride. Elle est la seule espèce de puma encore présente dans l’est des Etats-Unis, et il n’en restait plus qu’une vingtaine d’individus dans les années 1970. Un programme désespéré d’aménagement du territoire avait alors été créé, et son succès est bien réel puisqu’on compte aujourd’hui plus de 200 panthères en Floride. Mais il est très difficile d’en augmenter encore le nombre car, plus il y a de panthères et plus elles doivent gagner de nouveaux territoires. Et elles se retrouvent alors dans des zones où les routes ne sont pas grillagées. Ainsi, même avec 200 individus, la panthère est toujours une espèce en grave danger.

Les 400M$ ne seront pas suffisants pour finaliser le corridor : il faudra beaucoup, beaucoup, beaucoup plus d’argent dans les prochaines années. Ca se comptera en dizaines de milliards supplémentaires… dont le premier dollar n’a pas encore voté. Mais il fallait bien débuter une politique de grande envergure et, ainsi, c’est a considérer comme une bonne nouvelle.

Le 16 août, Mallory Lykes Dimmitt a été nommée CEO de l’organisation.

www.floridawildlifecorridor.org


PUBLCITES :

Agence de Voyage Bon Voyage / Croix Bleue du Québec, assurances Etats-Unis

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page