Actualités à Miami et en FlorideAssociations francophones en FlorideNews Sorties Loisirs

Soutenons les associations francophones de Floride !

Editorial de Gwendal Gauthier, directeur du Courrier de Floride, pour le numéro « Spécial Associations » de décembre 2019.


Gwendal Gauthier, éditeur du Courrier de Floride.
par Gwendal Gauthier, directeur du Courrier de Floride.

Les associations francophones ont de très longue date structuré la présence des communautés en Floride. D’abord les Canadiens, avec par exemple le « Club Canadien Franco-Américain » de St Petersburg qui existe depuis le 9 janvier 1947 ! Pour sa part, le « Club canadienfrançais de Lake Worth » existe depuis 1974. Créé au départ par et pour les immigrés qui étaient nombreux au sud de Palm Beach, ce sont les Snowbirds qui ont pris la suite et l’animent énergiquement chaque hiver depuis lors.

Les Français, comme chacun le sait, ont de leur côté de puissantes structures culturelles internationales, comme l’Alliance Française qui est présente dans presque toutes les villes du monde (et de Floride) afin d’y dispenser des cours linguistiques, mais aussi très souvent de créer des événements culturels. Les Français disposent également de l’Union des Français de l’Etranger, et d’un bon nombre d’assos locales afin d’y développer la convivialité, l’entraide, les échanges culturels etc…

Un grand nombre de Haïtiens de Miami sont aussi parfaitement francophones. Beaucoup s’expriment en créole, mais la langue de Molière est néanmoins très présente dans la communauté. Il suffit de se promener à North Miami ou Little Haïti pour s’en rendre compte !

Il y a aussi des associations religieuses, de fameuses soirées Belges, des clubs-services, des clubs de pétanque, des assos de parents d’élèves… Et, plus il y aura d’écoles francophones (ce qui est le cas aux Etats-Unis), plus ces organisations seront nécessaires ! Souvent, dans les écoles, la moitié des élèves francophones n’ont aucun parent qui parle français. C’est dire si la francophonie peut être une bonne porte sur le monde : une « différence » qui continue de séduire dans notre univers anglophone, et qui permet de riches échanges.

Au nombre des structures à but non lucratif, il y a bien évidemment aussi les chambres de commerce (CC). Elles aident les entreprises de leurs compatriotes à s’implanter et prospérer en Floride, mais aussi les Américains à rentrer en contact avec notre monde économique (Français, Canadien, Haïtien…) et s’y développer. Les « CC » sont aussi créatrices d’événements et de dynamisme culturel : les French Weeks, les cocktails et conférences de la Chambre Canada-Floride etc…

Il ne suffirait pas d’un journal pour mentionner tous les rassemblements à but non-lucratifs : ceux créés sur Facebook, les « Meetups », et puis les organisations gouvernementales, comme par exemple le service culturel de l’ambassade de France, qui a une antenne au consulat de Miami, avec des employés qui facilitent l’exportation de la culture, de la langue et de l’éducation française.

BRAVO AUX BENEVOLES

Il faut ainsi souligner la détermination de ceux qui s’engagent bénévolement pour ces structures. Rien que ces dernières années, j’ai pu constater comment la tâche fut difficile pour ceux qui ont remonté (avec succès) l’Alliance Française de Miami. J’ai pu voir comment l’UFE était repartie de rien du tout pour essaimer à travers la Floride. Comment les associations de parents d’élèves se sont battus pour leurs financements. Comment des associations canadiennes se démènent pour trouver de nouveaux bénévoles. Comment ils aident les malheureux dans le comté de Broward. Comment la Chambre Canada-Floride s’est admirablement développé en seulement 10 ans etc etc…

Chaque année, de nouveaux compatriotes arrivent en Floride, et ils savent qu’ils vont ainsi pouvoir compter sur l’aide des leurs pour s’installer et faire leur vie, (ou une partie de leur vie) sous le soleil de la Floride. Autrefois, au bout de quelques années passées à l’étranger, certains s’éloignaient parfois de leur communauté d’origine. Aujourd’hui, grace aux médias et aux associations, il est plus facile de garder le lien.

Mais, pour ceux qui se rappellent du jour de leur arrivée aux Etats-Unis, ils savent qu’ils se sont retrouvé face à un sourire de bienvenue qui a compté lors de leur expatriation (permanente ou temporaire) ; un sourire qui signifiait qu’ici aussi ils allaient être entourés. Je terminerai en mentionnant ce sourire si important de Geneviève Alix, présidente de Miami-Accueil pendant 14 années (et bénévole presque toute sa vie dans des assos), qui nous a quitté en octobre dernier.

Ici, plus encore que dans notre pays d’origine, le bénévolat, ça compte. Et Le Courrier de Floride souhaitait rendre hommage à ceux qui se mobilisent ainsi : toutes les bonnes volontés et les énergies positives sont les bienvenues dans les assos… VOUS êtes les bienvenus dans les assos… alors, s’il vous plaît soutenez-les !

Gwendal Gauthier

– Voir notre numéro « spécial associations »

Voir la liste des associations francophones en Floride


PUBLICITE :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page