Actualités à Miami et en FlorideCommerces / EntreprisesEtats-UnisNationalNews Economie EntrepriseNews Etats-Unis

Les nouveautés fiscales 2021 aux Etats-Unis pour les particuliers et les entreprises

Voici les nouveautés fiscales les plus importantes aux Etats-Unis pour les déclarations d’impôts 2020 qui, rappelons-le, sont à déclarer à partir du 12 février et jusqu’au au 15 avril 2021 (sauf extension jusqu’au 15 octobre). Précision : cet article parle des spécificités nationales, et pas des impôts locaux.

L’année avait tout pour être fiscalement intéressante : un président qui se représente aux élections ne procède jamais à des hausses d’impôts. Ca c’est la bonne nouvelle (même si Trump ne les avait de toute façon jamais augmentés). Ceci dit, la déclaration d’impôts 2020 va être « originale » pour beaucoup de contribuables, avec une baisse de revenus pour un très grand nombre de personnes en raison du confinement et de la baisse globale d’activité, et pour quasiment tout le monde des ajustements importants dont chacun se serait bien passé !

Allez, parlons une dernière fois de 2020 avant de l’oublier pour toujours !


Voir aussi :

Contactez les experts comptables français et francophones aux Etats-Unis


Les tax rates de cette année aux USA :

Si le taux d’imposition de change pas cette année, les braquets ont toutefois été pour leur part ajustés : 

– 37% : pour les revenus supérieurs à 518,401$.

– 35%: entre 207,351$ et 518,400$

– 32%: entre 163,301$ et 207,350$

– 24%: entre 85,526$ et 163,300$

– 22%: entre 40,126$ et 85,525$

– 12%: entre 9,876$ et 40,125$

– 10%: Pour les revenus inférieurs à 9,875$.

https://www.irs.gov/newsroom/irs-provides-tax-inflation-adjustments-for-tax-year-2020


Les « stimulus » et les impôts

Les « Economic Impact Payment » (autrement appelés »stimulus » ou « chèques Trump) de 2020 et 2021, que beaucoup ont reçu afin de compenser la crise économique, sont des chèques de l’IRS, sont à considérer non pas comme des « revenus », mais comme des « crédits d’impôts » : vous ne paierez pas d’impôts sur ces montants. D’ailleurs, si vous n’avez pas touché en 2020 (totalement ou partiellement) 1200$ par personne plus 500$ par enfant, puis 600$ par personne en 2021, vous pouvez essayer de récupérer la somme manquante avec le « Recovery Rebate Credit » (Crédit de remise de recouvrance) sur votre déclaration 1040.

https://www.irs.gov/newsroom/recovery-rebate-credit

Travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants qui n’ont pas pu travailler en raison de la crise sanitaire ont droit à des crédits d’impôts selon La loi « Families First Coronavirus Response Act ».

Les déductions standard ont augmenté

Un grand nombre de montants de déduction standard ont augmentés : les couples mariés passent à 24 800 $ (contre 24 400 $ en 2019), plus 1 300 $ pour chaque conjoint de 65 ans ou plus. Les célibataires peuvent demander une déduction forfaitaire de 12400 $ (contre 12200 $ pour 2019) etc.

Mileage

Le taux d’abattement par mileage pour les véhicules ayant roulé en 2020 est fixé à 57,5 cents par mile conduit dans l’exercie de sa profession.

Ceux qui ont conduit dans le cadre des forces armées ou bien des activités médicales ont un abattement de 17 cent par mile. Enfin, ceux qui ont roulé pur rendre service à des organisations de charité ont un abattement de 14 cents par mile.

www.irs.gov/newsroom/irs-issues-standard-mileage-rates-for-2021


Modifications des déductions de bienfaisance

Autre nouveauté cette année, les contribuables qui ne détaillent pas les déductions peuvent ajouter une « Charitable deduction » allant jusqu’à 300 $ pour les contributions en espèces versées en 2020 à des organisations admissibles. Pour plus d’informations, lisez la publication 526, sur les contributions caritatives.


Nouveautés fiscales pour les entreprises aux Etats-Unis

Là aussi il s’agit uniquement des nouveautés nationales (et pas des locales) :

LES PPP

De même que pour les « chèques stimulus » des particuliers, les PPP reçus par les entreprises durant la crise ne sont pas taxables (parlez en avec votre comptable). Ils apportent donc l’avantage de régler les frais de l’entreprises, dont les salaires, sans être imposables.

RETOUR DU « CARRY BACK »

Le plan d’aide covid de mars 2020 prévoir le retour du carry back (qui avait été arrêté en 2019). Si votre société a subi des pertes il est possible de les récupérer sur les impôts payés jusqu’à cinq ans en arrière. Ca fonctionne pour les pertes de 2020, mais aussi pour celles éventuelles de 2019 et 2018. Voir article


Voir aussi :

Contactez les experts comptables français aux Etats-Unis


PUBLICITES :

Agence Bon Voyage / Croix Bleue du Québec, assurances Etats-Unis

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page