Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisLivresLivresNews Sorties Loisirs

Russel  Banks : l’écrivain progressiste américain revient !

Partir pour mieux revenir. Après onze ans de silence, Russel Banks a repris la plume avec un roman à couper le souffle, il a utilisé en support la fiction pour accompagner une histoire qui met en scène les repentirs d’un cinéaste. OH, CANADA le titre n’est pas évocateur et ressemblerait même à celui d’un guide touristique, or il n’en est rien ! mais ce « voyage » n’est autre que la suite de ses convictions personnelles, de sa vision de l’Amérique et de sa grande compassion pour l’humain.

Il s’autorise une autre vie :

Isaline Rémy
Un article d’Isaline Rémy

Membre de l’Académie américaine des arts et des lettres depuis 1988, Russel Banks, né le 28 mars 1940, à Newton dans le Massachussetts, a un long parcours derrière lui, cet octogénaire n’a cessé de parler de la petite Amérique dans la grande Amérique en invitant cette dernière à s’interroger sur les paumés, les cabossés de la vie, les gens de rien… Et pour cause, il connaît parfaitement ces situations pour les avoir vécues, l’envers du rêve américain n’a pas de secret pour lui. Fils d’un plombier dans le New Hampshire, il a su sortir de sa condition et suivre des études à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill ; puis il voyage, observe, vivra même un peu en Jamaïque. Il est très inspiré par tout ce qu’il voit, il cherche, il fouille, il lui faut des explications concrètes. Sa nourriture littéraire est là, c’est son arme pour un combat de justice sociale ! 

La littérature magnifique support :

Il est très inspiré, la vie ne lui échappe pas ! il écrit des nouvelles, des poésies, des romans, il couche les mots sur le papier empruntant tous les registres et les supports qui le lui permettent. De nous jours, il enseigne toujours la littérature contemporaine à Princeton. 

Ses engagements :

Respecté dans le milieu des lettres, il est toutefois très engagé politiquement, il a ouvertement critiqué les gouvernements successifs en intervention de guerre, comme celle en Irak où il était contre. Il est le Président fondateur de Cities of Refuge North America, sa mission étant de développer des lieux d’asile pour les écrivains menacés ou en exil. 

Le cinéma un allié important :

Russel Banks ne se contente pas, en prolongement de l’écriture, le 7ème art a fait son entrée dans sa vie, le livre et la toile, permettent une ouverture au grand public, un regard objectif, en ligne ou en images. Et trois de ses romans ont été adaptés :

  • De beaux lendemains (réalisé par le Canadien Atom Egoyan) grand prix du festival de Cannes en 1997,
  • Affliction (réalisé par Paul Schrader) en 1997
  • America Darling (réalisé par Martin Scorsese) 2009.
  • Jack Kerouac – Sur la route, qu’il a écrit pour Francis Ford Coppola en 2012.

Il a reçu en 1985, le prix John-Dos-Passos qui récompense un auteur américain ne recevant pas en milieu de carrière toute l’attention qu’il mérite. Une originalité qui permet d’engager vraiment une carrière aux yeux de tous. Depuis c’est chose faite !

Résumé de OH, CANADA : 

« Au seuil de la mort, Leonard Fife, célèbre documentariste, accepte une interview filmée que veut réaliser l’un de ses disciples, Malcolm. Fife a exigé le noir complet sur le plateau ainsi que la présence constante de sa femme, Emma, pour écouter ce qu’il a à dire, loin des attentes de Malcolm. Après une vie de mensonges, Fife entend lever le voile sur ses secrets mais, sous l’effet de l’aggravation rapide de son état, sa confession ne ressemble pas à ce que lui-même avait prévu. Puissant, écorché, bouleversant, ce roman testamentaire sur les formes mouvantes de la mémoire pose la question de ce qui subsiste – de soi, des autres – lorsqu’on a passé sa vie à se dérober ».

A lire, à voir :  l’œuvre de Russel Banks est incontournable.

OH, CANADA : traduit en français par Pierre Furlan, édité par ACTES SUD.

www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/oh-canada

I.R.


PUBLICITE :

Business Broker à Miami : Raquel Afriat

Restaurant Français à Miami Sunny Isles en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds