Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisImmobilierImmobilier CommercialNationalNews Economie Entreprise

Pour s’implanter aux Etats-Unis, Objectif USA fournit tous les services clé en main : conseils, immobilier…

Les investissements d’étrangers aux Etats-Unis se sont transformés en autant de célèbres « success stories » qu’en (parfois aussi) des désastres dont le grand public n’a pas forcément toujours entendu parler. « L’American Dream » a un prix, celui de mettre toutes les chances de son côté, ou plutôt toutes les bonnes expertises. C’est ce qu’offrent Sylvain et Daphnée Perret, à la tête de leur entreprise Objectif USA. Ils proposent toute la gamme au porteur de projet et au nouveau venu ; du conseil en implantation, à l’acquisition immobilière, aussi bien pour un logement, pour un local commercial, ou pour un investissement.

LES BONS CONSEILS POUR INVESTIR

agents immobiliers français à OrlandoLes Floridiens connaissent bien Sylvain Perret car depuis longtemps il publie de nombreux articles et vidéos de conseils, toujours bien informés, pour faciliter les implantations d’entreprises. « Avec Objectif USA, nous sommes les seuls à offrir une telle gamme de service, et avec une connaissance des législations des personnes qui viennent aussi bien de France et d’Europe, que du Canada ou d’Afrique. » Il est toujours difficile de résumer les conseils nécessaires à une implantation aux USA, car il y a un grand nombre de paramètres à connaître et d’erreurs à éviter. Néanmoins, comme le dit Sylvain, « Que vous créiez ou repreniez une entreprise, il y a des clés du succès essentielles, comme par exemple avoir une grande capacité d’adaptation au marché américain. Une bonne prise en compte de l’environnement juridique est aussi fondamentale, car le droit américain est très différent du droit Européen par exemple. Le marketing ne doit pas être sous-estimé : pour vendre, il faut être visible. Enfin, et surtout, il faut avoir les moyens de ses ambitions. Tous les dossiers de faible montant ne sont pas voués à l’échec, mais il y a quand même beaucoup d’échecs dans les affaires avec des petits budgets. Ici il faut avoir de quoi faire face à l’imprévu, car il y en a tout le temps. Qui aurait pu, par exemple, imaginer qu’on allait avoir la covid ?

Le but c’est de vivre aux USA, mais aussi et surtout d’être heureux aux USA. L’argent ça ne fait soi-disant pas le bonheur, mais bon… quand même un peu. C’est aussi important de faire un métier qui nous plaît. Si le but du rêve américain c’est de vivre ici en faisant un boulot pas terrible… ce n’est pas forcément quelque chose de pérenne. Les gens peuvent déchanter rapidement. »

Mais ce n’est pas forcément sorcier d’arriver à percer sur le marché américain et, sans aller chercher très loin, même en vendant des voitures, des donuts ou des pizzas, on peut gagner de l’argent aux Etats-Unis : ça, ça fonctionne tout le temps !

« Nous sommes les seuls francophones – à notre connaissance –  à être « Certified Business Intermediary », précise Sylvain. « C’est un label accordé par l’International Business Broker Association. Pour les Français, nous sommes aussi bénéficiaires du « Chèque Relance Export” jusqu’au 14 février 2022 : l’Etat Français rembourse 50% de nos frais de consulting aux entreprises françaises qui veulent s’implanter.”

UNE CARRIERE DANS LA BANQUE

Sylvain est originaire de Saint-Etienne, et Daphnée est de Bretagne. « J’ai travaillé durant 17 ans dans la banque à faire principalement du crédit aux entreprises. J’avais été muté à la Guadeloupe en 2007 et c’est là qu’on a commencé à venir régulièrement aux Etats-Unis. En 2010 on s’est installés à Orlando avec un visa E-1 pour faire de l’import-export avec une société qu’on a d’ailleurs toujours. L’avocate d’immigration voulait un business plan, et quand je lui ai présenté le notre, elle m’a demandé si je pourrais ensuite les rédiger pour ses futurs clients. C’est comme ça que j’ai commencé à accompagner les entreprises ici ! »

INVESTIR DANS L’IMMO

Objectif USA a donc ensuite rapidement évolué vers l’immobilier. « Comme j’étais spécialisée dans les investissements immobiliers, j’ai pris en charge cette partie de la société », explique Daphnée. « On applique les mêmes règles : rigueur et éthique. » Et s’ils le disent, ça n’est pas pour rien : les vérifications, inspections, ou bien les aspects comptables, ne doivent pas être pris à la légère aux USA ; Sylvain explique depuis longtemps les pièges à éviter dans ses articles et vidéos. Et dans quels endroits conseille-t-il actuellement d’investir ? « Si vous voulez une gestion sereine et rationnelle, alors on peut choisir Tampa ou Orlando, pour le cas de la Floride : il y a une bonne démographie, l’emploi y est en progression, avec une économie saine, qui va attirer aussi bien les propriétaires que les locataires. Ici on ne va pas aller chercher 20% de plus-value à court terme (quoique actuellement….) mais en revanche on a un revenu locatif régulier et une augmentation de la valeur du bien. Maintenant si vous êtes spéculateur, et que vous avez les moyens de jouer, il y a d’autres villes sur lesquelles faire des paris. »

Mais pour des investissements raisonnables, quels autres endroit conseille Daphnée à ses clients en dehors de la Floride ? « Le Texas est en plein boom, et Austin est vraiment une bonne valeur. Il y a une autre ville du sud qui est toujours en croissance, c’est Nashville Tennessee. » Est-ce que la crise de la covid a renforcé cette tendance ? « Oui, les villes du sud bénéficient du traumatisme des New-Yorkais et des Californiens : ils cherchent de l’espace, du soleil, des endroits moins chers et avec moins d’impôts. Donc les belles villes du sud, qui étaient déjà célébrées pour leur qualité de vie, sont désormais assaillies par des foules de nouveaux habitants. »

Objectif USA :

+1 (407) 408-0176

contact@objectif-usa.com

www.objectif-usa.com

Investir dans l'immobilier / Gestion de biens à Orlando

Nicole Pietri / Coiffeuse styliste à Boca Raton en Floride
Nicole Pietri / Coiffeuse styliste à Boca Raton en Floride
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page