Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisLivresLivresNationalNews Sorties Loisirs

John Steinbeck : 120 ans après sa naissance sa littérature reste actuelle

Salinas – Monterey – Pacific Grove – New York

Au cœur de la Californie et au milieu des champs :

John Ernest Steinbeck est un écrivain américain, né le 27 février 1902 à Salinas et mort le 20 décembre 1968 à New-York.

Isaline Rémy
Un article d’Isaline Rémy

Une volonté, presque un devoir :

Il étudie quelques temps à l’université de Stanford mais abandonne ses études et part à New York en 1925. Il travaille brièvement au New York American et rentre à Salinas en 1926. Son premier roman, La Coupe d’or, une fiction historique écrite en 1929, ne rencontre pas de succès. En revanche, son second roman, Tortilla Flat (1935), lui vaut son premier prix littéraire, la médaille d’or du meilleur roman écrit par un Californien, décernée par le Commonwealth Club of California. C’est avec cette histoire humoristique qu’il atteint la notoriété.

En 1936, il publie Des souris et des hommes et En un combat douteux. Trois ans plus tard paraît ce qu’il considère comme sa meilleure oeuvre, Les Raisins de la colère. En 1940, lorsque le roman est adapté au cinéma, il reçoit le prix Pulitzer. Il publie son autre grand roman À l’est d’Éden en 1952.

John Steinbeck en 1930
John Steinbeck en 1930. Crédit photo : Sonya Noskowiak — Center for Creative Photography, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=89397807

Un message hors du commun : 

Dans ses romans, Steinbeck met souvent en scène des personnages issus de la classe ouvrière confrontés à la Grande Dépression en Californie. Retenons sa sensibilité et sa compassion à l’égard du plus faible. La vérité sans amba ges et la tendresse du ressenti. Les déchirures de l’âme et le dédain de la société à l’égard des plus faibles, ont fait de lui un vecteur social dans le sens le plus noble de son terme, et bons nombres de ses romans portés à l’écran par de grands réalisateurs tel John Ford entre autres.

La reconnaissance :

Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1962 et la médaille de la Liberté des États-Unis en 1964. En 1966 est publié son ultime livre, Un artiste engagé, un recueil de reportages, de chroniques et d’essais politiques.

A seulement 66 ans, Le 20 décembre 1968, il décède d’artériosclérose à New York.

Ses œuvres sont lues dans le monde entier. Le Musée de Salinas reçoit des milliers de visiteurs chaque année. Une librairie, une fabuleuse exposition et des vidéos relatent le parcours de cet homme de lettres qui ne cessera de nous interroger sur la dimension humaine.

National Steinbeck Center :

1 Main St, Salinas, CA 93901, États-Unis  : Téléphone :  +1 831-775-4721

Isaline Rémy


PUBLICITE :

Salon de coiffure français à Miami

Pascale Durand Agent Immobilier à Sarasota, Tampa et St Petersburg

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds