Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews InternationalNews Politique

Biden adoucit les sanctions contre Cuba, y compris pour certains types de voyages

En raison – officiellement (1) – de la grave crise économique qui frappe l’île (pénurie de nourriture et de médicaments), le président américain a décidé d’adoucir les sanctions contre Cuba. Le quotidien Miami Herald parle d’un « retour à l’ère Obama », car Donald Trump avait ensuite durci les mesures. Depuis Obama il est toujours interdit de se rendre à Cuba – ça c’est le principe – mais il est possible d’invoquer 12 mesures (famille, religion, études, sport…) en exemption. Dans la réalité, à l’époque d’Obama, tout le monde prétextait à peu près n’importe quoi (y compris des mensonges) pour s’y rendre, et ça fonctionnait sans problème. Une fois élu, Trump avait conservé les 12 exemptions, mais demandé une stricte application. Si les ajustements n’ont pas encore tous été dévoilés (ça le sera dans les prochaines semaines), Miami Herald assure que « Comme promis durant sa campagne pour la Maison Blanche, le président Joe Biden renversera plusieurs des mesures prises par son prédécesseur, notamment en autorisant les vols commerciaux et charters vers des destinations en dehors de la capitale cubaine. Actuellement, les compagnies aériennes américaines ne peuvent voler que vers La Havane, laissant aux Cubains américains peu d’options pour rendre visite à leurs familles dans d’autres provinces. » Ca devrait donc ressembler à ce que c’était en 2015, et les voyages touristiques seront donc toujours interdits. D’autres mesures pour aider les familles et les entreprises privées sont au programme.

Ces « nouveautés » ont été très mal reçues par la communauté cubaine exilée. Le sénateur Bob Menéndez, un puissant démocrate cubano-américain qui préside la commission des affaires étrangères, a déclaré que le moment de cette annonce par la Maison-Blanche risquait d’envoyer « le mauvais message » alors que les autorités cubaines poursuivent la répression contre les Cubains qui critiquent le gouvernement.

« Je suis consterné d’apprendre que l’administration Biden commencera à autoriser les voyages de groupe à Cuba par le biais de visites apparentées au tourisme« , a déclaré Menéndez dans un communiqué. « Pour être clair, ceux qui croient encore que l’augmentation des voyages engendrera la démocratie à Cuba sont tout simplement dans un état de déni. Depuis des décennies, le monde entier voyage à Cuba et rien n’a changé.« 

Pour être tout à fait complet, il faut rajouter que le blocus américain existe aussi depuis des décennies, et… qu’il n’a rien changé non plus. Ce qui est certain, c’est qu’il n’a pas enrichi les habitants de l’île…


– 1 – Les Etats-Unis sont en ce moment – comme chacun l’aura remarqué – en train de profondément revoir leurs rapports internationaux. Et il se trouve que Cuba est un allié traditionnel de la Russie…


PUBLICITE :

Agents immobiliers sur le comté de Palm Beach : Sophie Ghedin et Franck Herz

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds