Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Etats-Unis

USA : Emmanuel Macron lance « French for All » afin d’y élargir l’apprentissage du français

Lors de son voyage à La Nouvelle-Orléans le 2 décembre, et dans un vibrant plaidoyer pour la francophonie (qui mérite d’être écouté), le président français Emmanuel Macron a précisé qu’il souhaite rendre l’apprentissage de la langue française moins « élitiste ».

Emmanuel Macron a annoncé qu’après le « French Dual Language Fund » de 2017 (pour développer les filières bilingues francophones dans les écoles publiques américaines : près de 35000 élèves dans 29 Etats) il faut « élargir et développer le français de la maternelle à l’enseignement supérieur en rendant surtout cette enseignement plus accessible à tous. Et en faisant en quelque sorte que le français ne soit pas cette langue qui est parfois vue comme étant un peu élitiste ». Voici donc « French For All que j’ai le plaisir de lancer aujourd’hui pour soutenir l’enseignement du français et des cultures francophones et de permettre à des familles et des enfants venant du monde entier – pouvant venir d’Afrique, des Caraïbes, et que les hasards de la vie ont amené sur cette terre – de pouvoir avoir aussi un enseignement en français. Et donc de le sortir des chemins d’habitudes tout tracés qui sont les nôtres, et de permettre aussi de faire du français une langue d’opportunité culturelle, économique, d’émancipation (…). On va aussi multiplier les initiatives avec les universités (…) nous offrirons des ressources pour proposer des curricula ; 100 bourses de stages en France pour les étudiants les plus défavorisés, pour qu’ils puissent tirer profit des opportunités professionnelles qu’offre la maitrise de la langue française, et enfin je veux aussi avoir une politique ambitieuse (pour les professeurs de Français) et nous contribuerons à former une nouvelle génération d’enseignants, favoriser les doubles diplômes franco-américains en éducation et nous allons octroyer 200 bourses de formation aux assistants de langue américains en France. (…) Ce qui va nous permettre de continuer le combat, car c’est vraiment un combat » a-t-il poursuivi dans la ville où a été lancé en 1968 le CODOFIL le « Conseil pour le développement du français en Louisiane ». 

« Ici vous avez pour toujours décidé que la catastrophe serait féconde », a rappelé le président Macron, en citant les brulures de l’histoire qui ont été ici surmontées. Il a conclu son discours sur la plus célèbre expression louisianaise « Laissez le bon temps rouler » !

 Emmanuel Macron était le troisième président de l’histoire à visiter la ville, après Charles de Gaulle en 1960 et Valéry Giscard d’Estaing en 1976.


PUBLICITE :

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds