Actualités à Miami et en FlorideElection Présidentielle aux Etats-UnisEtats-UnisNews Politique

Calendrier et enjeux : tout comprendre aux Primaires Américaines  de 2024

Il n’y a aucun enjeu sur la primaire démocrate : depuis le retrait de Robert Kennedy Jr, le président sortant, Joe Biden, est à 67% dans les sondages de cette primaire. Il est toutefois possible de voter pour deux opposants, Dean Phillips et Marianne Williamson, mais on connaît déjà le nom du vainqueur : Joe Biden. Toutefois il faudra que la convention du Parti Démocrate valide ce choix l’été prochain. Joe Biden peut toujours se retirer au profit d’une autre personne, ou bien le parti peut également choisir quelqu’un d’autre si la candidature du président sortant n’est pas jugée comme la plus efficace. Il y a peu de chances pour que ça arrive, mais c’est une possibilité.

Chez les Républicains, le gouverneur DeSantis devra réaliser un score autant ou plus élevé que celui Donald Trump dès le premier caucus, celui de l’Iowa, qui se déroule le 15 janvier. Actuellement, en Iowa, DeSantis est à 17.5% dans les sondages et Trump à 45%. Les sondages peuvent se tromper, mais Trump aura un avantage plus important encore lors des primaires suivantes dans le New Hampshire et en Caroline-du-Sud (la gouverneure de cet Etat, Nikki Haley, étant aussi candidate). Donc soit DeSantis accroche Trump dès le 15 janvier, soit il devrait jeter l’éponge ce soir-là s’il est largement derrière, comme le prédisent les sondages. Le gouverneur DeSantis fait bonne figure durant les débats républicains, mais… il n’est pas tout seul : Nikki Haley se rapproche de lui dans les sondages.

Pour le moment il y a peu de mystère sur les résultats, mais tout peut toujours arriver. La deuxième étape majeure sera le 5 mars avec le déroulement du Super Tuesday. Entre le 15 janvier et le 5 mars, près de la moitié des délégués républicains auront été désignés, et il semble peu probable que le suspense puisse aller au delà.

M.A.J : les Cours Suprêmes de plusieurs Etats tentent au dernier moment d’empêcher le candidat que les sondages donnent gagnant, Donald Trump, de pouvoir se présenter. C’est le cas dans le Colorado et dans le Maine. Nous y reviendrons dans un article très prochainement.

Quelle est la différence entre une primaire et un caucus :

Les Etats-Unis forment une très vieille démocratie dans laquelle chaque Etat a développé ses propres traditions électorales, avec notamment la nomination de délégués afin de représenter les citoyens. Chaque Etat organise ainsi une primaire ou un caucus (ou les deux) afin de désigner les délégués. Au final, le candidat ayant gagné le plus de délégué dans les Etats sera le vainqueur de la primaire (comme lors de l’élection présidentielle).

  • Qu’est-ce qu’une primaire ?

C’est une élection assez classique : le gagnant d’un Etat est celui qui aura gagné le plus de voix. Il peut y avoir des primaires dites « ouvertes » (tous les électeurs peuvent alors voter) ou bien « fermées » (seuls les électeurs enregistrés officiellement sous les couleurs de leur parti peuvent voter).

  • Qu’est ce qu’un caucus ?

Il s’agit d’une élection à étages : les électeurs doivent être inscrits comme électeurs du parti. Ils votent pour des délégués au niveau de leur circonscription puis du comté, puis de l’Etat.

Dates des primaires de 2024 :

Quand c’est en noir ça veut dire que les deux partis votent le même jour. Nous avons précisé quand il s’agit d’un caucus (les autres sont des primaires) :

Janvier :

– 15 janvier :  Iowa Républicain (caucus)

– 23 janvier : New Hampshire

Février

– 3 février : South Carolina Démocrate

– 6 février : Nevada Démocrate

– 8 février : Nevada Républicain (caucus)

Virgin Islands Républicain (caucus)

– 24 février : South Carolina Républicain primary

– 27 fév : Michigan

Mars

– 2 mars : – Idaho Républicain presidential (caucus)

– Michigan Républicain congressional district (caucus) /state convention [will allocate 39 of 55 delegates]

– Missouri Républicain (caucus)

– 3 mars : Washington, DC Républicain party-run primary

– 4 mars : North Dakota Républicain  (caucus)

– 5 mars : Alabama

Alaska Républicain presidential preference poll

Samoa Démocrate (caucus)

Samoa Républicain (caucus)

Arkansas

California

Colorado

Iowa Démocrate

Maine

Massachusetts

Minnesota

North Carolina

Oklahoma

Tennessee

Texas

Utah Démocrate

Utah Républicain (caucus)

Vermont

Virginia

– 12 mars : Démocrate (étranger)

Georgia

Hawaii Républicain (caucus)

Mississippi

Marianes Démocrate party-run primary

Washington

– 15 mars : Northern Mariana Islands Républicain (caucus)

– 16 mars : Guam Républicain territorial convention

– 19 mars : Arizona

Florida Républicain

Illinois

Kansas

Ohio

– 23 mars : Louisiane

– Missouri Démocrate

Avril

2 avril : Connecticut

Delaware

New York

Rhode Island

Wisconsin

– 6 avril : Alaska Démocrate

Hawaii Démocrate

Missouri Républicain

North Dakota Démocrate party-run primary (in-person voting starts on Friday, April 5)

– 13 avril : Wyoming Démocrate (caucus)

– 20 avril : Wyoming Républicain

– 21 avril : Puerto Rico Républicain

– 23 avril : Pennsylvania

– 28 avril : Puerto Rico Démocrate

Mai

– 1er mai : New Mexico Républicain

– 4 mai : Missouri Républicain

– 7 mai : Indiana

– 14 mai : Nebraska

Maryland

West Virginia

– 18 mai : Idaho Démocrate (caucus)

– Montana Républicain

– 21 mai : Kentucky

Oregon Démocrate

– 25 mai : Oregon Républicain

Indéfini en mai : South Dakota Républicain

Juin

– 4 juin : Montana

New Jersey

New Mexico

South Dakota

Washington, DC Démocrate

– 8 juin : Guam Démocrate (caucus)

Virgin Islands Démocrate


PUBLICITE :

Investir en Floride / Immobilier / Laurent IsorezInvestir en Floride / Immobilier / Laurent Isorez

Pascale Durand Agent Immobilier à Sarasota, Tampa et St Petersburg

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page