Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Economie EntrepriseUncategorized

L’OSCI aide les entreprises françaises à se développer à l’international

Sylvain Perret, président de www.objectif-usa.com

L’OSCI (Opérateurs Spécialisés dans le Commerce International) est une fédération regroupant des entreprises privées spécialisées dans l’accompagnement des entreprises notamment françaises dans leur déploiement à l’international. Objectif USA, fondée par Sylvain Perret à Orlando en 2010, en est membre et il a été élu par le conseil d’administration Délégué Pays « Etats Unis » depuis peu. Il répond à 3 questions sur ce sujet.

LE COURRIER DES AMERIQUES : Avant toute chose, peux-tu nous présenter l’OSCI ?

Sylvain PERRET : Comme tu l’as très bien décrit plus haut, l’OSCI est avant tout une fédération. Elle existe depuis 20 ans de manière indépendante, et dans le passé était intégrée au SYNCIBE depuis les années 1970. C’est aujourd’hui plus de 160 adhérents dans 130 pays, et 40 délégations pays, dont, bien sûr une délégation Etats-Unis. A noter que ces 160 entreprises adhérentes représentent plus de 10 000  salariés dans le monde. C’est donc une force énorme au service des entreprises françaises en France et à l’étranger.

Le C.D.A. : Pourquoi avoir rejoint l’OSCI ?

Sylvain PERRET : D’abord l’OSCI, lors d’un discours de sa Présidente Chloé Berndt, a répondu à la question « Qu’est-ce que Objectif USA ? » et la réponse est « Objectif USA est une entreprise accompagnante à l’international ». Tout comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, nous ne savions pas que nous étions une « EAI » ! En effet, nos services couvrent ce spectre large. Ensuite, les premiers contacts ont été excellents avec le bureau, les membres, la déléguée générale… On est entre personnes de même métier, entre professionnels, du monde entier, avec les mêmes objectifs et les mêmes problématiques. Lors de l’université d’été à Marseille et récemment à Montréal, nous avons rencontré des gens extraordinaires. Les échanges professionnels mais aussi personnels sont d’ores et déjà très riches. Beaucoup d’OSCI sont basés en France, dans les régions (il y a 10 délégations régionales) et ont donc l’occasion de conseiller leurs clients pour exporter ou s’implanter aux USA, je n’en cite aucun car il faudrait les citer tous. Nous souhaitons leur proposer nos services opérationnels sur place. Nous sommes moins dans la définition d’une stratégie mais plus dans le fonctionnel : trouver un local, faire un business plan au format US, rencontrer des avocats, des comptables, trouver du personnel… Nous rendons ces services nous-mêmes ou référons les OSCI à d’autres relations aux USA que nous avons établies au cours de nos 15 années ici.

Le C.D.A. : Quels projets pour 2024 ?

Sylvain PERRET : Daphnée et moi avons de nombreux projets pour Objectif USA en 2024 dont l’ouverture, en cours, de notre 2ème bureau près de Washington DC. Pour ce qui concerne l’OSCI, c’est avant tout de mieux la faire connaitre aux USA en contactant tous les intervenants de la « France aux USA » qui sont des partenaires et leur présenter ou re-présenter la fédération :

  • Les ambassades / Consulats, dont leurs services économiques bien sûr,
  • Les Chambres de Commerce, FACC,
  • Les Conseillers du Commerce Extérieurs (plusieurs membres de l’OSCI sont aussi CCE),
  • Les professionnels.
  • Business France bien sûr avec qui les collaborations sont fréquentes,
  • Les représentants des Entreprises Française à l’Étranger, EFE.

Toutes ces organisations sont des partenaires potentiels ou existant déjà. L’OSCI était aux USA avant Objectif USA et nous n’avons pas la prétention de révolutionner quoi que ce soit ou de réinventer la roue, juste de communiquer plus, d’être très présents sur le terrain.

www.osci.trade


PUBLICITE :

Zaap TV télévision française et québécoise / canadienne en Floride et aux Etats-Unis

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page