Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Etats-UnisNews Floride

Maud Poudat (avocate) : « avec un peu de détermination et d’argent ou compétences recherchées, il est possible d’immigrer aux Etats-Unis »

Avocate aux Etats-Unis depuis 2024, Me Maud Poudat est spécialisée dans les visas d’immigration (quelle que soit votre destination, partout aux USA). Comment voit-elle la tendance aujourd’hui dans l’immigration ? « Il y a toujours un très fort mouvement des Français et des Canadiens vers les Etats-Unis, notamment le Texas et la Floride, et ce pour des raisons parfois identiques, comme la fiscalité ou bien les mesures mises en place contre la Covid, qui n’étaient pas contraignantes dans certains Etats américains comme par exemple les deux que j’ai cité. Depuis décembre 2020 j’ai eu énormément d’appel depuis la France ou le Québec pour cette raison. Et puis il y a des raisons plus spécifiques à certains pays. Des aspects économiques pour les Français mais aussi par exemple le fait que la durée du visa E2 (investisseur) soit pour eux passé de 2 à 4 ans. Et puis il y a toujours ceux qui, nombreux, viennent parce qu’ils ont un esprit aventurier, sans raison spécifique. J’ai lu dans votre journal que le consulat de France en Floride a émis + 30% de papiers d’identité et passeports l’an passé. On n’avait jamais entendu ça avant. »

Alors, est-ce que tout le monde peut s’installer aux Etats-Unis ? « Oui, avec de la détermination et de l’argent pour investir, ou bien pour ceux qui ont des talents exceptionnels. Le processus est complexe, c’est pour ça qu’il faut un avocat, mais sinon, oui, c’est possible. » 

Me Maud Poudat, avocate d'immigration aux Etats-UnisOn parle souvent d’une mise de 150 000$ pour les visas investisseurs, mais en fait il n’y a pas de limite légale, si ? « Effectivement, on peut faire passer des dossiers à 50000$ mais ça dépend avec quelle ambassade, et ça dépend évidemment du projet en lui même. Si c’est un bon projet de service qui ne nécessite pas d’investissement majeur, alors ça peut éventuellement être possible. Toutefois, je ne souhaite pas que les gens puisse croire qu’en mettant 50K sur la table ça va passer. On en a déjà beaucoup qui mettent 200K d’investissement mais qui n’arrivent pas à tenir parce qu’ils n’ont pas voulu prendre en considération le coût de la vie et le fait que leur société n’aurait pas un rendement maximal durant les premières années. Donc, 50K, oui, pourquoi pas, mais ce ne sera pas la majorité du genre. Il ne faut pas que ce soit 50K « pour faire des économies » : ceux qui font ça iront dans le mur. »

Bon sinon, si vous êtes un artiste, vous êtes sur d’avoir votre visa « talent exceptionnel » n’est-ce pas ?!? « Je vois ce que vous voulez dire. C’est vrai que c’est souvent plus facile pour les artistes d’obtenir un visa O-1, car leur talent est difficilement quantifiable par l’administration, alors que pour des scientifiques ou des sportifs ça l’est beaucoup plus. Mais le dossier doit tout de même être construit avec des témoignages, des articles de presse etc… Ce qui est certain, c’est qu’il est possible d’essayer : les gens ne devraient pas avoir peur de nous contacter s’ils pensent qu’il y a des chances que ça peut passer. Des champions sportifs peuvent s’installer ici, s’ils ont un projet qui permet de transmettre leurs qualités sportives aux USA. C’est possible par exemple pour ceux qui peuvent faire de l’entraînement ou du spectacle lié à leur sport. 

Les chefs d’entreprises créatifs et talentueux peuvent aussi être acceptés sous plusieurs visas. Les personnes qui ont des compétences pointues et recherchées par l’administration américaine peuvent même obtenir directement la carte verte grace au « national interest waiver », mais dans un nombre de disciplines de pointe très limitées. »

Faut-il passer obligatoirement par un(e) avocat(e) pour de tels visas ? « Vous pouvez faire le dossier vous mêmes, mais tous les pros qui travaillent sur l’immigration vous le déconseillerons : c’est long et complexe, et avec des risques de compromettre votre dossier. Sinon, pour l’immigration aux USA, les seuls personnes à pouvoir légalement faire du conseil sont les avocats et leurs employés.  »

Maud Poudat est originaire de Nantes où elle a terminé sa licence de droit à l’âge de 20 ans. « Ensuite j’ai été « cobaye » pour un programme d’échange universitaire à Des Moines (Iowa). J’ai passé mon Juris Doctor à là-bas, j’avais 23 ans, et puis j’ai été acceptée au barreau de Floride car le climat me plaisait plus qu’en Iowa ! J’ai commencé chez un avocat de Fort Lauderdale, puis à Orlando en 2004 et j’ai ouvert mon propre cabinet là-bas en 2011. » Et la France ne manque-t-elle pas ? « Oui, toute ma famille est là-bas, mais j’ai toujours eu « l’esprit entrepreneur », alors la Floride c’est très bien pour moi. Il y a beaucoup d’opportunités ici, et puis Orlando est une ville très sympa ! »

Me Maud Poudat

Board Certified Immigration Attorney

Vasquez & Poudat LLC

401 W. Colonial Drive, Suite 7 | ORLANDO, FL

407.674.6968 – assistant@vpimmigration.com

www.maud-poudat-immigration-usa.fr

www.vpimmigration.com

Experts comptables aux Etats-Unis, CPA en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page