Fiche d’identité économique des Etats-Unis : les points forts et points faibles pour les investisseurs qui comptent se lancer sur ce marché

Voici un aperçu synthétique de l’économie américaine, avec ses points faibles et ses points forts : tout ce qu’il faut savoir avant de s’y lancer et d’y investir !


Etats-Unis : Les points forts du marché

Même si la croissance américaine a donné des signes de faiblesses en 2022, l’économie est relativement saine et le chômage ne dépasse pas pour sa part les 3,5% à l’automne 2022 : ce sont deux signaux très symboliques des Etats-Unis.

– Première économie mondiale.

– Une monnaie, le dollar, toujours centrale dans l’économie mondiale, même si certains parlent d’un avenir « dédollarisé ».

– Premiers producteurs de gaz et de pétrole, les USA sont devenus quasi-autonomes au niveau énergétique. Les récentes augmentations des prix de l’énergie rendent sa production plus rentable.

– Une population et un marché de plus de 335 millions d’habitants, avec des perspectives d’avenir plus stables que d’autres grands marchés traditionnels, comme par exemple la Russie ou la Chine…

– Le traité de libre échange AEUMC (avec le Mexique et le Canada) ouvre sur un marché nord-américain de 500 millions d’habitants.

– Un PIB élevé par habitant aux USA.

– Performances dans un grand nombre de secteurs très variés.

– Position dominante en matière de recherche et développement.

– Un marché numéro 1 pour la création de startups et de leur financement.

– Un marché de l’emploi très flexible et réactif/correctif.

– Un taux de chômage minimal.

– Une dette publique majoritairement détenue par des Américains.

– Une main-d’œuvre américaine qualifiée et productive.

– Les États-Unis ont développé de puissants « clusters » (grappes industrielles) régionaux, des regroupements d’entreprises d’un même secteur d’activités sur une zone.

– Une très bonne information à destination des entreprises (économique, professionnelle, statistique…).


USA : les points faibles du marché américain

– Le dollar (de plus en plus) fort n’est pas bon pour le déficit commercial : tant pour les exportations que pour le nombre de touristes étrangers.

– Le marché est très concurrentiel (pour ceux qui n’y sont pas habitués), avec une grande volatilité des consommateurs (ils sont peu fidèles aux marques).

– De fortes inégalités sociales, avec un nombre important de personnes déclassées, complètement abandonnées par les services publics, et la criminalité qui va avec, tout comme la consommation de drogue, le nombre de sans-abris dans certains Etats etc…

– Le plein emploi a un corollaire : les employés travaillent où ils veulent et quand ils veulent. Certains secteurs ont en conséquence beaucoup de mal à trouver des employés (ou à les garder), notamment depuis 2020.

– Une importante dette publique.

– Des tensions politiques plus fortes qu’avant (raciales, géographiques…).

– 15% de la population sous le seuil de pauvreté.

– 1% de la population possède près de 70% de la richesse.

– Ceux qui souhaitent une recomposition « multipolaire » de la planète tentent de « dédollariser » les échanges internationaux. Mais, si c’est une tendance, alors elle n’en est qu’à son début.

– Des infrastructures publiques (ponts, écoles, routes….) en état calamiteux, malgré les promesses non-tenues des présidents.

– Une prise en compte assez faible des risques liés au changement climatique : ici tout le monde fait confiance « au progrès » pour corriger les problèmes… mais force est de constater que le progrès ne corrige pas tout.

– Les frais scolaires et médicaux ne sont pas du tout adaptés aux réalités, et sont autant de nouvelles formes de discrimination. La bulle des emprunts étudiants éclatera obligatoirement un jour.

– La quérulence : le nombre de plaintes est plus important aux Etats-Unis que dans le reste du monde. Il convient donc d’avoir un bon avocat, afin de traiter en amont et en aval les conflits professionnels, et si possible d’avoir des provisions pour les frais de justice (les petites entreprises n’ont pas trop à s’en faire : les Américains ne poursuivent surtout en justice les personnes qui ont beaucoup d’argent !!!).

– Guide de l’investissement et de l’immobilier aux Etats-Unis

– Floride : pour lire le Guide de l’investissement et de l’immobilier en Floride, cliquez ici !

Le Guide de l’investissement et de l’immobilier en Floride

 

 

Investir en Floride / Immobilier / Laurent IsorezInvestir en Floride / Immobilier / Laurent Isorez

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds