A Stockton (Californie) on juge positifs les effets du revenu universel

La mairie de Stockton est actuellement citée par les médias du monde entier comme exemple alors que viennent de se terminer 24 mois de tests ; deux années durant lesquelles la Ville (pourtant pas si fortunée) a donné 500$ par mois à 125 personnes sans aucun contrôle de l’utilisation de cet argent. En anglais on appelle ça « guaranteed revenue » et en français « revenu universel ». Les statistiques montrent que dans ce groupe la part des personnes qui occupaient un emploi à temps plein est passée de 28% à 40%. Dans un autre groupe témoin qui ne touche pas ces 500$, la progression dans l’emploi n’a été que de 5% durant la même période. D’autres villes des Etats-Unis souhaitent à leur tour initier des programmes pilotes, comme Wausau et Madison, au Wisconsin.

Il convient toutefois – quand on cite les expérimentations économiques de Stockton – d’avertir sur les particularités de la ville. En effet, on voit des médias parler de « une ville de Californie ». Mais Stockton n’est pas forcément la ville qu’on voit dans les séries TV glamour. En Californie il n’y a pas forcément à beaucoup s’éloigner de la mer pour savoir où la misère est cachée, mais il faut quand même le savoir. Et, ainsi, à quelques kilomètres de San Francisco, Stockton n’a pas que des vertus économiques  et ses statistiques sont loin d’être toutes positives ! En 2012 – ce n’est pas si vieux – la ville a par exemple réalisé la plus grande banqueroute de l’histoire des Etats-Unis ! Stockton était alors dans les 10 premières villes du pays pour les taux de criminalité et de misère, et en 2010 elle avait également le plus haut taux d’obésité des USA (34,6%). Distribuer de l’argent à ses habitants ne sera donc jamais un signe négatif !

Ce qui est certain, c’est que cet argent distribué à des personnes qui ne sont pas fortunées est ensuite réinjecté à 100% dans l’économie : ils ne vont pas aller le placer dans un coffre fort.

L’excellent documentaire « America Lost » (qui date de 2019) est une plongée dans trois villes pauvres des Etats-Unis : Memphis, Youngstown et, justement… Stockton :

America Lost : la pauvreté américaine au fond des yeux


PUBLICITE :

Desjardins Bank

Laisser un commentaire